LA VIEILLE

Venant d’Audierne, c’est le premier phare que l’on rencontre en s’engageant dans le Raz de Sein. Tour carrée en granit de Kersanton, haute de 26,90 mètres, son sommet se trouve à 36 mètres au-dessus du niveau de la mer.
Les travaux d’édification sur la roche Gorlebella (la plus éloignée) débutent en 1879.
La Vieille dont les cinq secteurs blancs voisinent avec deux secteurs rouges et deux secteurs verts, sont visibles les premiers a 17 miles, les autres à 13 miles environs.
Il n’est accostable à certains que sur sa face Nord, ou le stationnement est possible en morte-eau, pendant le flot, lequel produit de ce coté, un remou d’une étendue de 40 à 50 métres. Au Sud règnent des basses, à l’Est et à l’Ouest, le courant dont la vitesse varie de 6 à 15 nœuds empêche de tenir une embarcation.
Le 5 Août 1882, les maçonneries du soubassement sont commencées. Le feu fixe de la Vieille, s’allume le 15 Septembre 1887. Au même instant les feux du bec du Raz s’éteignent.
Le feu du phare de la Vielle à été automatisé le 8 Novembre 1995.